Les Renseignements Généreux - autodéfense intellectuelle, informations et alternatives

Sortir des ghettos militants

Le 7 avril 2010, le collectif "Débaptisons les rues de négriers" renomme symboliquement les 25 rues de Bordeaux portant le nom d'esclavagistes. Le 13 avril, des dizaines de parents d'élèves occupent l'école Gilbert Dru de Lyon pour contrecarrer l'expulsion d'une famille sans-papiers. Le 15 avril, un immense drapeau est déployé au sommet de l’Arc de Triomphe pour dénoncer l'inauguration de l'esplanade Ben Gourion par le maire de Paris. Le 28 avril, quinze personnes exigeant l'arrêt des essais du nouveau missile nucléaire français M51 bloquent l'entrée du Palais de l'Elysée avec des chaînes et des cadenas.

Le point commun de toutes ces actions ? Elles sont reliées de près ou de loin avec le collectif Les Désobéissants, qui, depuis 2006, organise des stages de formation à l'action directe non violente un peu partout en France. Les Renseignements Généreux ont rencontré l'ancien porte-parole de ce collectif, Xavier Renou.

Ce texte est extrait du premier numéro de La Traverse, la revue des Renseignements Généreux.

Pour aller plus loin :