Les Renseignements Généreux - autodéfense intellectuelle, informations et alternatives

Médias

Textes (26)

Films (5)

Livres (18)

Illustrations (9)

Liens (38)

Citations (51)

Les films du thème « Médias »

Pas vu pas pris

1998 - Pierre Carles
90 minutes - Français

En 1995, Pierre Carles, sur une commande de Canal + pour sa "Journée de la télé", réalise "Pas vu à la télé", un documentaire montrant des hommes politiques et des stars des médias surpris en flagrant délit de connivence. Canal + ne diffusera jamais ce reportage. Pas vu pas pris retrace l'Histoire de cette censure, et met en cause, avec humour et ironie, le fonctionnement des médias français.

Ce film peut être commandé sur le site de CP Productions, http://atheles.org/editeurs/cpproductions/

Enfin pris

2002 - Pierre Carles
93 minutes - Français

A travers ce documentaire, Pierre Carles prend pour cible les faux critiques de la télévision, dont la figure emblématique n'est autre que Daniel Schneidermann, l'animateur de l'émission "Arrêt sur images".

Ce film peut être commandé sur http://www.homme-moderne.org/enfinpris/

Le bonheur publicitaire est une chimère

image

2007 - Capone et Blocky
14 minutes - Français

Les panneaux publicitaires constituent une pollution incroyable. Cela vous est-il déjà arrivé de vous balader dans la rue et de constater que des panneaux avaient été détournés ? Entre pratique et théorie, ce film autoproduit montre et explique des actions antipub.

On s'occupe des médias

image

2006
15 minutes

Ce court métrage relate une occupation des locaux de france bleu Isère à Grenoble en plein mouvement anti-CPE en 2006. Cette radio comme bien d'autres médias, donnait un son de cloche bien différent de la réalité que vivaient alors les personnes en lutte. Suite à cette action la radio a diffusé un communiqué produit par les occupants.

Le cirque médiatique

2008 - Damien Doignot
50 minutes - française

Le cirque médiatique analyse et met en débat le rapport que les contestataires entretiennent avec les médias, à travers l’exemple de la médiatisation de José Bové (et très secondairement d’Olivier Besancenot).