Les Renseignements Généreux - autodéfense intellectuelle, informations et alternatives

Les livres du thème « Rapport aux animaux »

L'INRA au secours du foie gras

Antoine Comiti
Sentience, 2006

Plus de 30 millions d'oiseaux sont gavés chaque année en France. La plupart sont enfermés en cages de batterie si étroites qu'ils peuvent à peine bouger. On leur enfonce un tube de métal dans la gorge jusqu'à l'estomac. Leur foie devient énorme. Ils peinent à respirer. Le foie gras est le foie malade d'un oiseau atteint de stéatose hépatique. Les oiseaux souffrent de diarrhées, d'épuisement. Trop affaiblis ou blessés, plus d'un million agonisent et meurent chaque année en gavage.

Le gavage est une violation des règlements et des principes les plus élémentaires de protection des animaux. Le gavage est interdit, pour motif de cruauté, dans la plupart des pays de l'Union Européenne, et depuis peu en Israël et Californie. A Chicago, le foie gras vient d'être interdit à la vente pour la même raison.

Depuis deux ans, l'association Stop Gavage mène l'enquête, passant au crible les études des chercheurs de l'INRA qui concluent à l'innocuité du gavage des oies. Ce travail de contre-expertise a révélé l'ampleur des biais méthodologiques et des données passées sous silence qui ont permis de produire ce résultat « scientifique » grâce auquel la filière du foie gras a obtenu qu'en France le gavage soit légitimé par la loi.

On y apprend comment la recherche en bien-être animal est subordonnée aux intérêts des filières viande, avec l'appui du ministère de l'agriculture. L'ouvrage analyse les raisons structurelles conduisant à des expertises biaisées.

Plan :

1. Pourquoi et comment la filière du foie grad utilise l'INRA
2. Dissection des études de l'INRA
3. Souffrance vécue et souffrance mesurée
4. Ce que les études de l'INRA omettent de rapporter
5. Alternatives au gavage et adaptation de la filière
6. Conflits d'intérêts et perspectives politiques

L'égalité animale expliquée aux humain-e-s

couverture

Peter Singer
tahin party, 2007 (2000)

Des milliards d'animaux sont tués chaque année en France, sous le simple prétexte de traditions culinaires. Pourtant, puisque tous les animaux, humain-es ou non, peuvent souffrir et veulent l'éviter, ne serait-il pas juste de considérer également leurs intérêts à vivre et à vivre bien ? Cette égalité ne doit-elle pas concerner l'ensemble des être sensibles ?

Peter Singer enseigne la bioéthique à l'Université de Princeton (Etats-Unis), philosophe de renommée internationale, il a donné, avec l'ouvrage "Animal Liberation" (1975), les bases théoriques du mouvement de libération animale.

Prix : 3¤

Pour en savoir plus et télécharger gratuitement cet ouvrage : éditions tahin party

Bidoche

couverture

Fabrice Nicolino
Les liens qui libèrent, 2009

"Je crois savoir ce que manger veut dire. Mais je dois ajouter que, chemin faisant, j'ai changé d'avis et de goût. Derrière une côte de boeuf, j'ai fini par voir un boeuf. Derrière un gigot, un agneau. Derrière un jambon, un cochon... On peut parler d'un choc, immense et lent. L'histoire que je vais vous raconter est une formidable aventure aux conséquences inouïes. Où rien n'était inévitable. Comment des animaux sont-ils devenus des morceaux, des choses, des marchandises ? Pourquoi des techniciens inventent-ils chaque jour, en notre nom, de nouvelles méthodes pour " fabriquer " de la " matière " à partir d'êtres vivants et sensibles ? Pourquoi leurs laboratoires sont-ils aussi anonymes que secrets ? Pourquoi l'industrie de la bidoche est-elle dotée d'une puissance qui cloue le bec de ses rares critiques ? A la suite de quelle rupture mentale a-t-on accepté la barbarie de l'élevage industriel ? Pour quelle raison folle laisse-t-on la consommation effrénée de ce produit plein d'antibiotiques et d'hormones menacer la santé humaine, détruire les forêts tropicales, aggraver la famine et dans des proportions étonnantes la si grave crise climatique ? Qui est responsable ? Et y a-t-il des coupables ? La réponse n'a rien d'évident, mais elle existe, dans les deux cas. Ce livre vous convie à une plongée dont vous ne sortirez pas indemne. A la condition de le lire pour de vrai, vous ferez ensuite partie d'une tribu en expansion, mais qui demeure on ne peut plus minoritaire. La tribu de ceux qui savent." Fabrice Nicolino

Fabuleuses légumineuses

couverture

Claude Aubert
Terre Vivante, 2009

Par quoi peut-on remplacer des protéines animales ? Graines familières et méconnues, les lentilles, haricots, fèves, pois chiches, soja et autres légumineuses n'ont pas fini de nous surprendre. On les croyait pesantes et indigestes, on les appelait " viande du pauvre " et on les avait bannies par crainte des kilos superflus. Or, voici que Claude Aubert bouscule toutes ces idées reçues. Après nous avoir conté leur histoire, il nous révèle leur exceptionnelle valeur nutritiv. Enfin, il nous apprend ensuite à les métamorphoser en mille plats savoureux et inattendus : potages, hors d'oeuvre, plats complets, salades, pâtés, beignets, crêpes, sauces et même desserts.

Les légumes passent à table

couverture

Association Côté jardins
Terre vivante, 2001

Ce livre redonne aux légumes la place centrale qu'ils méritent dans la cuisine familiale et fait la preuve que les enfants peuvent les apprécier pour peu qu'ils soient bien cuisinés. Ses auteurs proposent 150 recettes permettant de (re)découvrir 40 légumes à récolter dans son jardin ou accessibles sur les marchés au fil des saisons. Terrine d'aubergines aux olives noires, soupe au pistou, potage Bortsch, cardons aux picholines, nems aux épinards... On y trouve aussi un précieux rappel des innombrables vertus de cette grande famille d'aliments et des meilleures périodes de l'année pour les consommer. Les auteurs, membres de l'association " Côté Jardin ", cuisinent les légumes qu'ils font pousser dans leur grand jardin collectif bio, en région lyonnaise, depuis plus de douze ans.

Sans viande et très heureux

couverture

François Couplan
Édisud, 2006

On peut vivre sans manger de viande. Et même vivre très bien. Il est maintenant établi que la viande n'est pas indispensable, et qu'au contraire son abus peut être dangereux pour la santé. Sans compter que sa qualité est souvent mise en doute. On peut être en droit de s'inquiéter ! A l'inverse, le corps médical a maintenant pris conscience que les légumes protègent contre de nombreuses maladies. Et il est avéré qu'une alimentation à base de végétaux, à condition d'être équilibrée, exclut tout risque de carence. Le plaisir est également au rendez-vous : les produits végétaux sont innombrables et, bien cuisinés, ils sont une des bases de la gastronomie. D'ailleurs certains des plus grands chefs cuisiniers ne font-ils pas aujourd'hui l'apologie des légumes, des plantes ou des condiments ? Vous trouverez ici des éléments concrets et de nombreuses recettes pour vous permettre de découvrir une alimentation à la fois saine, savoureuse, équilibrée et bon marché. Se nourrir sans viande peut, à condition de savoir s'y prendre, présenter tous ces avantages. C'est aussi la découverte d'une nouvelle façon de penser, de concevoir le monde, plus douce et plus harmonieuse.