Les Renseignements Généreux - autodéfense intellectuelle, informations et alternatives

Les livres du thème « Agriculture »

La guerre au vivant

couverture

Jean-Pierre Berlan
Agone, 1999

Un recueil d'analyses de différents spécialistes des OGM, dont Jean-Pierre Berlan, chercheur à l'INRA. Pédagogique, ce petit ouvrage démontre à quel point le débat sur le possible rôle des OGM pour « améliorer le sort des populations du Tiers Monde » est une mystification.

Plan :

1. La génétique agricole, 150 ans de mystification
2. Santé publique, environnement et aliments transgéniques
3. Commission et commissionnite
4. Risques et failles de l'expertise des OGM
5. Agrochimie, semences, OGM et pillage des ressources génétiques
6. Le génoplante
7. La directive européenne sur la brevetabilité
8. Restaurer des espaces de liberté
9. Faire la paix avec le vivant
10. Quelques termes de la novlangue biotechnologique

Pesticides, le piège se referme

couverture

François Veillerette
Terre Vivante, 2002

Une étude minutieuse de l'impact des pesticides à travers le monde. L'auteur a effectué une synthèse des recherches effectuées sur ce sujet depuis plusieurs dizaines d'années. Saisissant

Plan :

1. Les pesticides à la conquête du monde
2. Eau, air, aliments, maison : les pesticides sont partout
3. Pesticide : notre corps en est imprégné
4. Intoxications aigües, affections dermatologiques et respiratoires
5. Pesticides, perturbation hormonale, fertilité masculine et reproduction
6. Les effets des pesticides sur le système immunitaire
7. Neurotoxicité chronique des pesticides
8. Pesticides et cancers
9. Pesticides et santé, la partie immergée de l'iceberg
10. Hécatombe dans les pays pauvres
11. Effets négatifs des pesticides sur la faune sauvage
12. Des pistes pour que ça change...

L'agriculture, talon d'Achille de la mondialisation

couverture

Jacques Berthelot
L'Harmattan, 2001

Un ouvrage touffu, précis et méticuleux. Jacques Berthelot décrypte les mécanismes de l'agriculture mondiale, détaille les impacts de l'agriculture intensive occidentale sur les pays du Sud, et démystifie le but réel du libéralisme.

Plan :

1. Les principaux débats théoriques autour de la libéralisation des marchés agricoles
2. Méfaits et mirages des exportations agroalimentaires subventionnées
3. La mise en boites du soutien interne et son camouflage par les États-Unis et l'Union Européenne
4. La nécessaire protection agricole à l'importation
5. Perspectives par rapport à l'OMC

Le sol, la terre et les champs

couverture

Claude Bourguignon
Sang de la Terre, 2002

Sur l'ensemble de l'Europe, environ 90% de l'activité biologique des sols cultivés a été détruite par l'agriculture intensive. Les zones les plus touchées sont l'arboriculture et la vigne. Or l'activité biologique des sols est indispensable pour l'écosystème. Le sol est une matière vivante. Sur trente centimètres d'épaisseur, il concentre 80% des êtres vivants de la planète. Les vers de terre, à eux seuls, pèsent plus lourds que tous les autres animaux du monde réunis. Mais dans les sols, il y a aussi les bactéries, les microbes et une myriade d'organismes qui se nourrissent de la matière organique. Or en Europe, le taux de matière organique du sol est passé de 4% à 1,4% en 50 ans. Comme toute la vie du sol en dépend, l'écosystème s'écroule : la flore et la faune. En Europe, les populations d'oiseaux, de reptiles et de batraciens ont chuté de 90% en 50 ans.

Le sol, la terre et les champs expose les causes et les conséquences de la destruction des sols, et les moyens d'y remédier.

Claude Bourguignon, démissionnaire de l'INRA, est l'un des meilleurs spécialistes français des questions agricoles en général et des sols en particulier.

Plus de détails sur http://www.lams-21.com

Pesticides : révélations sur un scandale français

couverture

Fabrice Nicolino et François Veillerette
Fayard (Lagardère), 2007

Description de l'éditeur :

"Les pesticides font peur, mais paraissent de toute façon lointains. Or ils sont partout, jusque dans la rosée du matin. Et dans la pluie des villes, bien sûr, de toutes les villes de France.Pour cette raison et quelques autres que vous découvrirez, les conséquences sanitaires de l'exposition aux pesticides sont d'ores et déjà massives. Des centaines d'études de niveau international montrent que ces produits de la chimie de synthèse agissent, même à des doses infimes, sur notre équilibre le plus intime. Le cordon ombilical des f½tus, le système endocrinien, la fabrication du sperme son atteints. Les cancers et maladies neurologiques se multiplient.

Ce n'est pas drôle ? Non. Mais les auteurs de ce livre ont pris un parti : celui de raconter des histoires avec de vraies gens. Vivantes, parfois extravagantes. Les pesticides ne tombent pas du ciel. Ils appartiennent à un système, lequel repose sur un formidable lobby. Tout a commencé vers 1945, avec le DDT et un certain Fernand Willaume, injustement oublié. Des professeurs réputés, le prestigieux Inra, le ministère de l'Agriculture, des grands corps de l'État, certaine presse ont accepté de faire de la propagande, purement et simplement.

L'industrie des pesticides a pris le pouvoir en France, sans que personne ne s'en doute. Ce livre sans précédent donne des noms, livre des dates, fouille les archives. Oui, on a truqué des congrès soi-disant scientifiques, avec l'aide par exemple du lobbyiste Marcel Valtat, l'homme de l'amiante. Oui, les industriels ont infiltré jusqu'à aujourd'hui les commissions officielles chargées du contrôle des pesticides. Oui, l'Agriculture raisonnée, que la France officielle présente comme la solution de l'avenir, est une farce, une incroyable manipulation.

Si vous lisez ce livre, vous saurez. Vous découvrirez qui est Thierry Klinger, président du Cemagref, patron de l'Inspection générale de l'administration, et grand défenseur de produits dangereux, ici comme aux Antilles. Le paraquat et le chlordécone sont des armes de destruction massive, mais chut ! Vous découvrirez le rôle scandaleux de la haute administration française dans la mort de milliards d'abeilles. Vous découvrirez comment l'on dissimule l'existence de milliers de malades."

Pour en savoir plus : Site internet du livre

Semences de kokopelli

couverture

Dominique Guillet, Jean-Pierre Berlan
association Kokopelli, 2008 (8e édition augmentée)

Cet ouvrage présente tout d’abord 125 pages d'articles sur la biodiversité, l'humus, la désertification, la confiscation du vivant, la folie des chimères génétiques. C'est un manuel de production de semences pour le jardin familial avec des informations très détaillées permettant à tous les jardiniers, et maraîchers, de produire leurs propres semences en toute pureté variétale. "Semences de Kokopelli" présente aussi une analyse précise des processus d'érosion génétique, pour chaque espèce alimentaire, ainsi que des informations récentes quant à la présence de plantes transgéniques alimentaires dans diverses parties du monde. Cet ouvrage présente une collection planétaire de 2700 variétés et espèces principalement alimentaires. “Semences de Kokopelli” présente, tout d’abord, pour chaque plante potagère, condimentaire ou à grain, différentes rubriques générales: classification botanique, histoire, nutrition, conseils de jardinage. Il présente, ensuite, deux rubriques liées à la reproduction des plantes “pollinisation” et “production de semences” qui caractérisent, dans le détail, les types de pollinisation, les distances d’isolement ainsi que les techniques de production de semences, les conseils relatifs au nettoyage, tamisage, séchage et conservation des semences. Pour les jardiniers souhaitant créer leurs propres variétés, une rubrique “création variétale” est présentée pour certaines espèces. Vous y trouverez, de plus, un répertoire de 2700 variétés ou espèces: plus de 600 variétés de tomates, près de 400 variétés de piments doux et forts, plus de 50 variétés d’aubergines, 250 variétés de courges, 80 variétés de melons, 130 variétés de laitues et beaucoup d’autres plantes potagères. Chaque variété est décrite avec les caractéristiques qui lui sont propres ainsi qu’avec de nombreuses informations quant à son origine historique.

Pour commander cet ouvrage, vous pouvez consulter le site de l'association kokopelli.

Le Guide du jardinage biologique

couverture

Jean-Paul Thorez
Terre vivante, 1999

Un outil aussi indispensable que la bêche et le râteau pour apprendre à désherber sans désherbant, contrôler insectes et maladies sans produits chimiques, choisir les bonnes associations entre les légumes, et l'engrais vert adéquat. De l'ail au topinambour, de l'abricotier à la vigne, plus de 50 espèces de légumes et 20 espèces fruitières sont décrites.

Bidoche

couverture

Fabrice Nicolino
Les liens qui libèrent, 2009

"Je crois savoir ce que manger veut dire. Mais je dois ajouter que, chemin faisant, j'ai changé d'avis et de goût. Derrière une côte de boeuf, j'ai fini par voir un boeuf. Derrière un gigot, un agneau. Derrière un jambon, un cochon... On peut parler d'un choc, immense et lent. L'histoire que je vais vous raconter est une formidable aventure aux conséquences inouïes. Où rien n'était inévitable. Comment des animaux sont-ils devenus des morceaux, des choses, des marchandises ? Pourquoi des techniciens inventent-ils chaque jour, en notre nom, de nouvelles méthodes pour " fabriquer " de la " matière " à partir d'êtres vivants et sensibles ? Pourquoi leurs laboratoires sont-ils aussi anonymes que secrets ? Pourquoi l'industrie de la bidoche est-elle dotée d'une puissance qui cloue le bec de ses rares critiques ? A la suite de quelle rupture mentale a-t-on accepté la barbarie de l'élevage industriel ? Pour quelle raison folle laisse-t-on la consommation effrénée de ce produit plein d'antibiotiques et d'hormones menacer la santé humaine, détruire les forêts tropicales, aggraver la famine et dans des proportions étonnantes la si grave crise climatique ? Qui est responsable ? Et y a-t-il des coupables ? La réponse n'a rien d'évident, mais elle existe, dans les deux cas. Ce livre vous convie à une plongée dont vous ne sortirez pas indemne. A la condition de le lire pour de vrai, vous ferez ensuite partie d'une tribu en expansion, mais qui demeure on ne peut plus minoritaire. La tribu de ceux qui savent." Fabrice Nicolino

La riposte des paysans

couverture

Silvia Perez-Victoria
Actes sud, 2010

Les chemins sur lesquels se sont engagés les nouveaux mouvements paysans ne sont pas faciles tant les forces qui occupent le terrain depuis cent cinquante ans sont structurées et sûres d’elles. Dans tous les pays du monde, les organisations qui contrôlent l’agriculture et l’alimentation ont parasité les territoires, les ressources, les idées, et toujours avec le soutien des Etats. Elles se sont même coalisées à l’échelle mondiale par multinationales interposées, avec la complicité des organisations internationales. Les propositions que font les paysans vont bien au-delà d’une simple remise en cause du modèle agricole. Il s’agit d’une interrogation globale sur les sociétés dans lesquelles nous vivons. Décidément, leur riposte nous concerne tous.

La forteresse agricole

couverture

Gilles Luneau
Fayard, 2004

Cette investigation journalistique radiographie ce que certains surnomment la Forteresse agricole : la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles), le plus puissant syndicat paysan de ce pays. A travers son histoire ancienne, récente et actuelle, c'est plus d'un demi-siècle de politique agricole qui se trouve évoqué. Un livre explosif sur l'histoire et les pratiques de ce syndicat.

Histoire de la nouvelle gauche paysanne

couverture

Jean-Philippe Martin
La découverte, 2005

À compter de l'affaire du McDonald's de Millau et de la manifestation de Seattle en 1999, la Confédération paysanne et José Bové sont devenus des acteurs centraux du mouvement altermondialiste français. L'originalité de la Confédération, constituée en 1987 par regroupement de mouvements ayant jusqu'alors suivi des stratégies et des chemins différents, réside dans sa volonté de lier (non sans débats ni tensions) défense professionnelle et débats de société, contestation et propositions, sur fond d'opposition au libéralisme. Par ailleurs, avec sa promotion d'une " agriculture paysanne ", transparaissent la critique du modèle de développement et la question du projet de société. Pour retracer l'émergence des courants qui lui ont donné naissance, l'auteur revient ici sur un demi-siècle de syndicalisme agricole, ainsi que sur les luttes sociales et les expériences politiques qui ont marqué la France depuis les années 1960. Une place particulière est faite aux militants qui ont participé, dans leur diversité, aux combats de cette nouvelle gauche paysanne, ainsi qu'à l'évolution de leurs positions et de leurs modes d'action. Il en ressort que ce courant a su en maintes occasions incarner la modernité et imposer des débats de société. Cette histoire restait à écrire. Il existait bien des ouvrages ou documents militants, des travaux de journalistes et quelques articles universitaires, mais aucun livre sur l'histoire globale de cette sensibilité à l'échelle nationale. Cette absence a parfois été source de confusion, certains épisodes pouvant être glorifiés tandis que d'autres restaient occultés. Résultat de plusieurs années de recherches menées en toute indépendance, avec esprit critique et sans parti pris, ce livre propose donc une première synthèse.

Des fraises en hiver

couverture

Claude-Marie Vadrot
Delachaux et Niestlé, 2010

Cette enquête décrit les coulisses du commerce des fruits et légumes, les voyages improbables qu'effectuent certains produits avant de finir dans notre assiette (lait de brebis exporté du Larzac vers la Grèce pour élaborer une fêta qui sera ensuite revendue en France) et sur l'absurdité du "bio venu de loin". Les conséquences, à l'heure actuelle, sont déjà lourdes : sur les économies locales : abandon des cultures vivrières ; sur l’écologie locale : pollution des eaux, épuisement des nappes phréatiques ; sur la biodiversité : appauvrissement des variétés (les mêmes salades, les mêmes tomates, les mêmes poivrons, les mêmes concombres sont venus d’Irkoutsk à Washington en passant par Paris ou Romorantin.