Les Renseignements Généreux - autodéfense intellectuelle, informations et alternatives

Les citations du thème « Sociologie »

Les mythes tirent leur force et leur longévité de nos intérêts existentiels, pas de notre capacité de raisonner.

Alain Accardo, sociologue
in Casseurs de Pub, novembre 2005

Pour que la logique économique devienne hégémonique, il faut qu'elle se transmute dans la tête et le coeur des gens en une idéologie philosophique, éthique, politique, juridique, esthétique, etc., relativement autonome, faute de quoi ils percevraient le poids de l'économie sur leur destin comme une intolérable contrainte extérieure, dépourvue de toute légitimité, un épouvantable « matérialisme » . En fait, le propre d'un système, c'est de ne pas rester extérieur aux agents mais d'entrer en eux pour les façonner de l'intérieur, sous forme d'un ensemble structuré d'inclinations personnelles. Et, finalement, sa vitalité repose beaucoup plus sur les dispositions de ses membres en matière de moeurs, de rapport au savoir, au pouvoir, au travail, au temps, et sur leurs goûts et dégoûts, en matière de pratiques culturelles, domestiques, éducatives, sportives, etc., que sur leurs options et opinions expressément politiques. Des esprits bien conditionnés sont d'abord et surtout des variantes incorporées de l'« esprit du temps » . Et celui-ci se flatte de transcender clivages politiques et consultations électorales.

Alain Accardo, sociologue in Le Monde Diplo, mai 2000

Les « lieux communs », qui jouent un rôle énorme dans la conversation quotidienne, ont cette vertu que tout le monde peut les recevoir et les recevoir instantanément : par leur banalité, ils sont communs à l'émetteur et au récepteur. A l'opposé, la pensée est, par définition, subversive : elle doit commencer par démonter les « idées reçues » et elle doit ensuite démontrer. Quand Descartes parle de démonstration, il parle de longues chaînes de raisons. Ça prend du temps, il faut dérouler une série de propositions enchaînées par des « donc », « en conséquence », « cela dit », « étant entendu que »...

Pierre BOURDIEU, sociologue
Sur la télévision, Raisons d'agir, 1996, p. 30-31

La sociologie ne vaudrait pas une heure de peine si elle devait être un savoir d'expert réservé aux experts.

Pierre Bourdieu, sociologue
Questions de sociologie, éd de Minuit, 1994

Les membres de toute population trouvent au départ une forme d'organisation sociale à laquelle ils s'adaptent avant même d'être en mesure d'y réfléchir.

Alain Accardo, sociologue
Introduction à une sociologie critique, Agone, 2006

Il est toujours possible de contraindre une masse d'agents sociaux à l'obéissance en recourant à une répression plus ou moins féroce. Mais un système fonctionnant uniquement à la coercition ne serait pas viable longtemps. Pour éviter d'avoir à casser continûment des têtes, il vaut mieux façonner durablement les corps et ''l'esprit'' qui les habite. Pour la longévité d'un système, il faut impérativement que ceux qui le font fonctionner soient disposés à le faire de leur plein gré, au moins pour l'essentiel. Et plus leur adhésion est spontanée, moins ils ont besoin de réfléchir pour obéir, mieux le système se porte.

Alain Accardo, sociologue
Introduction à une sociologie critique, Agone, 2006

Faire de nécessité vertu, c'est avoir appris à refuser en nous-mêmes ce que la société nous refuse, à assumer sans réticence le destin social le plus probable qui nous est réservé et à nous réconcilier avec l'inévitable. [...] Qu'il s'agisse d'épouser un ouvrier spécialisé ou un P.D.G., de préparer un D.U.T. d'électronique, d'habiter en cité-dortoir ou un quartier résidentiel, de boire du gros rouge ou des grands crus à tous les repas, chacun a le sentiment qu'il fait ce qu'il doit, qu'il a ce qui lui est dû. En d'autres termes, l'ordre établi n'est pas seulement un ordre établi à l'extérieur de nous-mêmes. C'est aussi et surtout un ordre établi en nous-mêmes...

Alain Accardo, sociologue
Introduction à une sociologie critique, Agone, 2006

Devant la servitude du travail à la chaîne ou la misère des bidonvilles, sans parler de la torture ou de la violence des camps de concentration, le ''c'est ainsi'' que l'on peut prononcer, avec Hegel, devant les montagnes, revêt la valeur d'une complicité criminelle.

Pierre Bourdieu, sociologue
Leçon sur la leçon, Minuit, 1982

Si le fonctionnement des champs sociaux est générateur pour les uns, les dominants, les nantis, les privilégiés, les héritiers, les habiles, de profits multiples qui rendent leur existence épanouissante et délectable, il est pour les autres, beaucoup plus nombreux, la source de misères, de souffrances et d'indignités qui rendent leur existence désespérante, mutilante, voire déshumanisante.

Alain Accardo, sociologue
Introduction à une sociologie critique, Agone, 2006

Une des façons de se débarrasser de vérités gênantes est de dire qu'elles ne sont pas scientifiques, ce qui revient à dire qu'elles sont "politiques", c'est-à-dire suscitées par "l'intérêt", la "passion", donc relatives et relativisables. [...] [pourtant] nous sommes tous engagés. Il y a ceux qui s'en défendent et ceux qui l'affichent. Ceux qui le nient et ceux qui l'avouent. Nous sommes tous sujets de nos convictions et de nos passions. Il ne faut pas s'en cacher et se présenter comme extérieur au grand théâtre du monde.

Pierre Bourdieu, sociologue
Questions de sociologie, Minuit, 1984.

Lorsque nous proclamons notre hostilité au ''système capitaliste'', et que toutes les critiques que nous formulons s'adressent exclusivement à ses structures économico-politiques objectivées, il est clair que notre analyse s'est arrêtée à mi-chemin et que nous avons oublié de nous interroger sur la partie intériorisée du système, c'est-à-dire sur tout ce qui en nous contribue à faire fonctionner ces structures, causes de tant de dégâts autour de nous.

Alain Accardo, sociologue
Introduction à une sociologie critique, Agone, 2006

Antidote livré clé en main avec le poison, l'éthique est consubstantielle à l'immoralité du capitalisme : moins un système est moral, plus il génère de règles, considérations, préceptes, principes, chartes éthiques dont le seul objet est de jeter de la poudre aux yeux du gogo.

Hervé René Martin
La fabrique du diable, La mondialisation racontée à ceux qui la subissent, éd Climats, 2003

Il y a dans notre génération comme une conscience diffuse et douloureuse qu'il est de plus en plus difficile de ne pas être un salaud, dans ce qu'on fait au quotidien et qui nous fait vivre.

Matthieu Amiech, Julien Mattern
Le cauchemar de Don Quichotte : sur l'impuissance de la jeunesse d'aujourd'hui, éd Climats, 2004

Au fond, pour le capitalisme, la meilleure population, la plus réceptive, la plus docile et la plus enthousiaste serait une population complètement atomisée et infantilisée, dont les liens de solidarité seraient réduits à des échanges groupusculaires, fusionnels et festifs, une population dont les membres n'auraient plus en commun que le projet de jouir ensemble, de "s'éclater" infiniment, prisonniers béats d'un sybaritisme invertébré, c'est-à-dire d'un style de vie moralement anomique [vide de sens], où l'atrophie de la dimension éthique serait compensée par l'hypertrophie de la dimension esthétique, où le but de la vie serait de "se faire du bien" à défaut de faire le bien.

Alain Accardo, Le petit bourgeois gentilhomme, Labor, 2004

Les pensées dominantes ne sont pas autre chose que l'expression idéale des rapports matériels dominants, l'expression des rapports qui font d'une classe la classe dominante ; autrement dit, ce sont les idées de sa domination.

Karl Marx, Friedrich Engels, L'idéologie allemande, éditions sociales, 1976 (1845)

Le petit-bourgeois, dans une société avancée et par nécessité de son état, [...] est ébloui par la magnificence de la haute bourgeoisie et sympathise avec les douleurs du peuple. Il est en même temps bourgeois et peuple. Il se vante dans son for intérieur de sa conscience d'être impartial, d'avoir trouvé le juste équilibre, qui a la prétention de se distinguer du juste milieu. Un tel bourgeois divinise la contradiction, car la contradiction est le fond de son être. Il n'est que la contradiction sociale, mise en action. Il doit justifier par la théorie ce qu'il est en pratique.

Lettre de Charles (sic) Marx écrite en français, en date du 28 décembre 1846, adressée à Paul V. Annenkov, in Marx, Oeuvres tome 1 p1450, Gallimard, 1965. cité par Michel Barrillon dans Attac, encore un effort pour réguler la mondialisation ?!, Climats, 2001

Les clichés, les phrases toutes faites, l'adhésion à des codes d'expression ou de conduite conventionnels et standardisés, ont socialement la fonction reconnue de nous protéger de la réalité, de cette exigence de pensée que les évènements et les faits éveillent en vertu de leur existence.

Hannah Arendt, Considérations morales, Rivages poche, 1996 (1971)

Tant qu'il n'y aura pas d'égalité économique et sociale, l'égalité politique sera un mensonge.

Michel Bakounine, philosophe anarchiste russe (1814/1876), partisan du socialisme libertaire. Pour en savoir plus

Prenez le révolutionnaire le plus radical et placez-le sur le trône de toutes les Russies ou conférez-lui un pouvoir dictatorial [...] : avant un an, il sera devenu pire que le tsar.

Michel Bakounine, cité dans L'ordre moins le pouvoir, Normand Baillargeon, Agone, 2001a

L'espèce d'oppression dont les peuples démocratiques sont menacés ne ressemblera à rien de ce qui l'a précédée [...]. je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde : je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d'eux, retiré à l'écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres : ses enfants et ses amis particuliers forment pour lui toute l'espèce humaine ; quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d'eux, mais il ne les voit pas ; il les touche et ne les sent point ; il n'existe qu'en lui même et pour lui seulet, s'il lui reste encore une famille, on peut dire du moins qu'il n'a plus de patrie. au-dessus de ceux-là s'élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul d'assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux. il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l'âge viril ; mais il ne cherche, au contraire,qu'à les fixer irrévocablement dans l'enfance ; il aime que les citoyens se réjouissent, pourvu qu'ils ne songent qu'à se réjouir.

Alexis de Tocqueville, citation extraite du livre Comment les riches détruisent la planète, Hervé Kempf, page 93