Les Renseignements Généreux - autodéfense intellectuelle, informations et alternatives

Démocratie ou oligarchie ?

Textes (9)

Films (2)

Livres (39)

Illustrations (4)

Liens (4)

Citations (149)

Industriels et banquiers français sous l'Occupation

couverture

Annie Lacroix-Riz
Armand Colin, 1999

Le monumental ouvrage d'Annie Lacroix-Riz a été écrit presque exclusivement à partir du dépouillement des archives originales françaises et allemandes. Il fait date dans l'historiographie européenne de la guerre de 1940/1945. Le livre est écrit, malgré son lourd appareil scientifique, en une langue brillante, vivante, qui rend la lecture en permanence passionnante. Et surtout, l'auteur tire clairement des conclusions. En été 1940, les banquiers et industriels français participent avec conviction à la liquidation des institutions républicaines. Ils s'installent dans la collaboration comme poussés par une sorte de loi naturelle. D'abord, dans les années 30, la minorité d'opérateurs économiques qui contrôle la France nourrit une admiration solide pour les prouesses techniques du Reich. Vichy n'a pas eu besoin de pousser les capitalistes à la collaboration : des cartels "européens" (dominés par les entreprises nazies), des sociétés mixtes franco-allemandes poussent comme des champignons. Les livraisons industrielles françaises au Reich et à sa machine de génocide, les crédits astronomiques, tout se met en place avec une rapidité et une bonne volonté impressionnantes... Un chapitre particulièrement révoltant du livre est consacré à l'aryanisation des fortunes mobilières, immobilières, industries et participations bancaires appartenant à des Français de confession israélite, mués en quelques heures et brutalement en parias.